Promenades littéraires

 

photo-23-reflet-eau

 

S’interroger sur le paysage, découvrir la poésie des archives, lire, voyager au fil du temps, au fil des livres et goûter les plaisirs du parc, marcher et s’arrêter…

Il s’agit de s’interroger sur l’origine du paysage composé se déployant sous nos yeux, marcher lentement au rythme des histoires, des lectures, en lisière du fil de l’eau.

« Mesure de l’éphémère et de l’éternellement recommencé, renaissance et mort, saison après saison, les années qui passent, le va et vient des souvenirs, les arbres qui grandissent, ceux qui meurent et qu’il faut couper, le kiosque qui n’est plus, la longévité du Ginkgo biloba et toujours le muscari au printemps.
Permanence, ruptures, le temps. A chaque pas, enveloppé par la beauté du lieu, c’est le déploiement d’un imaginaire particulier. Une conversation intérieure confectionne alors un ouvrage de pensées, le fil, la chaîne, la trame de l’âme, métier à tisser, coup de ciseaux, récit, histoire, tissu, sous le regard des Parques, fileuses de la destinée. »
Ce joli parc doit vous rappeler de belles choses, Isabelle Baudelet, octobre 2014, éditions Au Paravent.

7 promenades littéraires 2017 au parc de Barbieux de Roubaix

Autour d’un bon thé à déguster au fil de la promenade, je vous propose le programme suivant :


Des roses pour Nadaud 
La clarté parfaite 
– Voyages au parc
– Un morceau de cachemire
– Au nom de l’arbre
– Plaisirs du parc
– L’eau tissée 

 

La participation est de 4€ au profit de l’association Les sens de l’écriture.