Le point fixe de mes rondes

Il s’agit ici de partager mes explorations géo-poétiques depuis M-sur m . Pour mieux y revenir, et mieux en repartir encore, comme l’aiguille de la couturière qui se faufile ou la navette qui passe, tisse, revient et tisse encore. Recommencer, poursuivre, toujours, comme le déroulement sans fin d’une ronde…A partir d’un point fixe, s’inscrire dans des allers et retours à la ronde : fixité, mouvement, jeu entre l’espace et le temps.

Le point fixe 1 

Le point fixe 2

DSC01161r

Publicités