Le B de M sur m

Allons, vous, vous rêvez et bayez aux corneilles.
Jour de Dieu ! je saurai vous frotter les oreilles.
Marchons, gaupe, marchons.

Tartuffe, Molière, Acte I, scène 1

M sur m est une ville qui offre à l’imaginaire et à l’exploration, un monde à la fois clos tout en étant grand ouvert. Remparts, citadelles, fortification, clapet …Oui mais aussi passages et portes par lesquels circuler, se faufiler, saisir les raccourcis, monter de ville Basse en ville Haute, disparaître ou entrer en voyage. Une porte, me direz vous, peut être ouverte ou fermée. C’est vrai.

Le comte :

.. votre sourire en ce moment me fait frémir d’espoir et de crainte. Un mot ! Par grâce, ma vie est entre vos mains.

(..) Ce que j’ai osé vous dire ne vous déplait donc pas ?

La Marquise :

Mais non. Voici mon second proverbe : c’est qu’il faut qu’une porte soit ouverte ou fermée. Or voilà trois quarts d’heure que celle-ci, grâce à vous, n’est ni l’un ni l’autre et cette chambre est parfaitement gelée.

 Alfred de Musset, Il faut qu’une porte soit ouverte ou fermée.

 

A M sur m, comme dans une maison, c’est par une porte que l’on entre ou que l’on sort. Elle s’appelle la porte de Boulogne, elle est grande ouverte, en forme de B renversé.

 

DSC07647 c

DSC07647 b

porte de Boulogne, Montreuil sur mer, photo ©Ib le 28 février 2018

B comme la lettre-maison, la Beth :  Beth

B comme Béer :
(usité surtout à l’indicatif présent et imparfait, au participe présent et à l’infinitif présent). XIIe siècle. Variante de bayer, du latin populaire batare, « bâiller » (voir Bayer).
1. Être largement ouvert. Tous les tiroirs béaient. Une porte béant sur le vide.
2. Rester bouche ouverte sous l’effet de certains sentiments, de certains mouvements de l’esprit. Béer d’admiration, d’envie. Béer de curiosité. Béer d’étonnement.

Dictionnaire de l’académie

Capturer b

Dictionnaire Le Littré

 

Montaigne dit que les hommes vont béant aux choses futures : j’ai la manie de béer aux choses passées.

Chateaubriand, Mémoires d’Outre-Tombe

 

 

Capturer c

Tartuffe, Molière, acte I, scène1

 

 

Oui je rêve, en marchant dans M sur m et ses passages me portent toujours en voyage..

2

Ruelle Deray, Montreuil sur mer, photo ©Ib le 28 février 2018

Capturer a

Calle Varisco, Venise

 

 

« En voilà assez ; j’espère ne pas grandir davantage. Je ne puis déjà plus passer par la porte. »

Alice au pays des merveilles, Lewis Carroll

A suivre…

Isabelle Baudelet, M sur m, le 28 février 2018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s